Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.07.2012 13h22
Le secrétaire général de l'ONU souligne l'importance de la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo

Dans le cadre de son déplacement en Europe du Sud-Est, le secrétaire général Ban Ki- moon a souligné l'importance du dialogue et de la normalisation et l'approfondissement des relations entre le Kosovo et la Serbie.

« Un thème récurrent de ma visite est l'importance du dialogue et du respect mutuel dans la région », a déclaré M. Ban devant les journalistes dans la capitale du Kosovo, Pristina.

« J'ai rappelé à tous les dirigeants que j'ai rencontrés qu'il est primordial de prendre des mesures pour améliorer la compréhension mutuelle. J'adresse le même message aux dirigeants et au peuple du Kosovo, qui a beaucoup souffert de conflits et aspire à un avenir prospère et paisible. J'attends des efforts considérables pour normaliser les relations avec Belgrade en particulier, par le même engagement sérieux et sincère que j'ai demandé aux dirigeants serbes », a ajouté M. Ban.

Le secrétaire général a exprimé sa préoccupation devant les tensions persistantes entre les communautés serbes et albanaises dans le nord du Kosovo, rappelant que les différends doivent impérativement être résolus de façon pacifique.

Pendant sa visite au Kosovo, M. Ban rencontrera plusieurs dirigeants locaux et internationaux, ainsi que ceux de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK).

La MINUK a été établie par une résolution du Conseil de sécurité en 1999 afin de soutenir les efforts de rétablissement de la paix et de la sécurité suite à l'intervention des forces de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) qui ont repoussé les forces uougoslaves dans le cadre de lutte entre serbes et albanais au Kosovo. Le Kosovo a proclamé son indépendance en 2008, indépendance que ne reconnait pas la Serbie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 24 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam