Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.07.2012 13h47
La Grande-Bretagne estime que le Conseil de sécurité de l'ONU devrait adopter une résolution forte sur la Syrie

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hugue a déclaré mardi à Amman que le Conseil de sécurité de l'ONU devrait adopter une résolution forte pour accroître la pression sur le gouvernement syrien pour qu'il cesse l'effusion de sang.

"La situation en Syrie est préoccupante et la situation sur le terrain est terrifiante", a dit le chef de la diplomatie britannique au cours d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec son homologue jordanien Nasser Judeh.

"Nous voulons un consensus au Conseil de sécurité. Il y a des différends entre les membres du Conseil de sécurité sur la façon de traiter la question syrienne, mais en même temps tout le monde est d'accord pour soutenir la formation d'un gouvernement de transiton en Syrie et le plan de paix de l'émissaire international Kofi Annan", a indiqué M. Hugue.

Le ministre jordanien des Affaires étrangères a souligné de son côté la nécessité de trouver une solution politique et pacifique à la crise syrienne et de faire cesser l'effusion de sang, estimant que la communauté internationale devrait prendre ses responsabilités sur les conséquences du conflit syrien sur ses pays voisins.

Il a dit que plus de 137.000 Syriens se sont réfugiés en Jordanie depuis début 2011 et que la Jordanie a beaucoup de difficultés pour les accueillir.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 18 juillet
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne