Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.07.2012 13h10
La Russie soutient entièrement les efforts de médiation de Kofi Annan en Syrie

La Russie fera de son mieux pour soutenir les efforts de médiation de l'émissaire conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, afin de résoudre la crise syrienne, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine.

Lors de sa réunion avec M. Annan, M. Poutine a réaffirmé le soutien de Moscou au plan de paix en six points de M. Annan qui met l' accent sur la résolution politique et diplomatique de la crise dans le pays arabe, ont rapporté les médias locaux.

"Nous soutenons vos efforts en tant qu' envoyé spécial de l' ONU-LA visant à rétablir la paix civile en Syrie, depuis le tout début. En Russie, vous jouissez de la popularité et de la confiance", a déclaré M. Poutine à l' ancien chef de l' ONU, qui effectue en ce moment son deuxième voyage à Moscou en quatre mois.

Pour sa part, M. Annan a déclaré qu' il aimerait visiter de nouveau Moscou dans le futur, quand "il n' y aura pas un tel fardeau sur mes épaules", faisant référence au conflit croissant et au processus compliqué de résolution de crise en Syrie.

Indiquant que la crise syrienne était à un carrefour et faisait face à un tournant, M. Annan a souligné qu' il était ravi de "discuter de tous ces problèmes" avec les officiels russes.

Lors de sa rencontre lundi avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, M. Annan a apporté son soutien à la proposition de la Russie pour prolonger la mission de surveillance de l' ONU en Syrie, qui expirera le 21 juillet.

Moscou a demandé à M. Annan de travailler avec les acteurs extérieurs et les groupes d' opposition syriens dans l' intérêt de la résolution de la crise.

La Russie a également proposé d' organiser à Moscou de nouvelles négociations entre les membres du Groupe d' action sur la Syrie à la fin du mois, selon le vice-ministre des Affaires étrangères Gennady Gatilov.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 18 juillet
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne