Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.07.2012 08h24
L' Iran compte utiliser le fuel nucléaire pour alimenter les navires (député)

Un membre du Comité des Industries et des Mines du parlement iranien a déclaré mardi que l'Iran projette d'utiliser le fuel nucléaire pour alimenter ses navires.

A l'agence de presse semi-officielle Fars, Allahverdi Dehqani a fait cette remarque et a appelé le gouvernement à enrichir l'uranium à un niveau capable de soutenir l'alimentation des navires.

Selon lui, c'est à cause des sanctions occidentales, dont un embargo sur la livraison de carburant aux navires iraniens, que le pays a décidé de substituer le fuel nucléaire au carburant fossile "afin que les navires iraniens n'aient pas besoin de se réapprovisionner pour les trajets de longue distance".

"Le gouvernement devrait enrichir l'uranium au niveau nécessaire pour fournir du fuel aux navires car nous ne pouvons rompre nos relations commerciales avec les autres pays", a déclaré M. Dehqani à Fars.

Plusieurs députés iraniens ont récemment déclaré avoir préparé un projet de loi pour demander au gouvernement de concevoir des navires marchands fonctionnant au nucléaire, afin de déjouer les sanctions occidentales qui interdisent aux autres pays de réapprovisionner les navires iraniens.

Le député Mehradad Bazrpash a déclaré dimanche que selon le projet, les pétroliers du pays ainsi que les navires de guerre pourraient naviguer sur de longues distances sans se réapprovisionner, a rapporté Fars. L'Iran a également fait savoir à plusieurs reprises qu' il comptait construire des sous-marins nucléaires.

Les puissances occidentales, craignant que l'Iran n'utilise son programme nucléaire pour développer des armes, ont encore durci les sanctions à l'encontre de Téhéran, notamment en imposant un embargo sur le pétrole iranien qui est entré en vigueur depuis le 1er juillet au niveau européen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 18 juillet
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne