Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.03.2012 09h43
France/Présidentielle: 25 grands groups appelle à une relance de l'industrie

Les patrons de 25 grands groupes français ont réclamé lundi une relance d'urgence de l'industrie française dans une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle en 2012.

Selon cette lettre, les 25 grands patrons appellent à des mesures d'urgence pour relancer la compétitivité de l'industrie françaises. Ils ont élaboré dix propositions qu'ils estiment vitales pour l'économie de l'Hexagone.

La lettre indique que la première de ces propositions appelle le futur président de la République à "faire de la croissance fondée sur la compétitivité la priorité absolue", via des mesures fiscales, environnementales et sociales favorables à la compétitivité industrielle, ou du moins ne la freinant pas.

Parmi les autres propositions figurent le développement des dispositifs de soutien à l'innovation, l'orientation de la formation vers les besoins des entreprises, une meilleure synergie entre universités, recherche publique et entreprises, la promotion d'une meilleure collaboration entre grandes et petites entreprises.

Ces patrons réclament également la poursuite d'une politique énergétique compétitive, basée notamment sur le développement d'énergies renouvelables et sur l'énergie nucléaire. Ils ont considèrent comme des priorités l'allègement de charges sociales, la définition d'un cadre fiscal stable au développelent d'une stratégie industrielle européenne.

Ils ont qualifié de "très préoccupante" la situation actuelle de l'industrie français avec notamment un recul de la part des exportations françaises dans les exportations de la zone euro, un taux de rentabilité des entreprises françaises le plus bas d'Europe (hormis la Grèce) et un chômage très élevé.

Parmi les grands patrons signataires de cette lettre figurent notamment Jean-Cyril Spinetta (Air France KLM), Ben Verwaayen ( Alcatel-Lucent), Patrick Kron (Alstom), Luc Oursel (Areva), Thierry Le Hénaff (Arkema), Louis Gallois (EADS), Stéphane Richard (France Telecom), Gérard Mestrallet (GDF Suez), Bruno Lafont (Lafarge), Michel Rollier (Michelin), Philippe Varin (PSA Peugeot Citroën), Maurice Lévy (Publicis), Jean-Paul Herteman ( Safran), Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain), Serge Weinberg (Sanofi), et Christophe de Margerie (Total).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 12 mars
Sélection du Renminribao du 12 mars
Les dépenses militaires de l'Asie
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »