Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2012 13h30
Les six puissances appellent l'Iran à relancer le dialogue "sans conditions préalables"

Les six grands pays qui ont entrepris des négociations avec l'Iran sur son programme nucléaire ont appelé jeudi Téhéran à lancer de nouveaux dialogues "sans conditions préalables".

"Nous appelons l'Iran à participer, sans conditions préalables, au processus durable de dialogue sérieux, qui produira des résultats concrets", a indiqué le communiqué.

La chef de la politique étrangère de l'UE, Catherine Ashton, a annoncé mardi que les six pays ont accepté la proposition iranienne sur la reprise des négociations après des mois d'impasse.

Les six pays ont également appelé l'Iran à permettre aux inspecteurs internationaux de visiter le site de Parchin en Iran, installation militaire suspectée d'activités expérimentales et de recherches liées aux ogives nucléaires.

Le chef de l'AIEA, Yukiya Amano, a déclaré qu'il était "déçu" que lors des récentes négociations nucléaires, l'Iran avait refusé d'accorder aux experts de l'agence un accès au site.

En réponse, l'envoyé de l'Iran auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, a expliqué que l'accès à Parchin serait accordé quand les officiels iraniens et l'agence se seront mis d'accord sur les conditions de la visite.

Les six pays ont souligné le besoin et l'urgence d'atteindre un accord sur la question nucléaire iranienne grâce à une approche structurée, basée sur les pratiques de vérification de l'AIEA, " pour résoudre tous les problèmes en suspens, notamment ceux liés aux possibles dimensions militaires".

"Notre objectif général reste une solution négociée, sur le long-terme, sur la base de la réciprocité et d'une approche progressive, qui rétablit la confiance internationale en la nature exclusivement pacifique du programme nucléaire iranien", a indiqué le communiqué.

"Nous réaffirmons également notre soutien continu en faveur d'une solution diplomatique pour la crise du nucléaire iranien et notre volonté de reprendre le dialogue avec l'Iran", a ajouté le communiqué.

L'occident accuse l'Iran de tenter de développer des armes nucléaires, mais Téhéran nie ces accusations et affirme que son programme nucléaire n'a que des fins pacifiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 8 mars
Principales nouvelles du 8 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie