Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.02.2012 16h22
Moody's abaisse la note de crédit de six pays européens

L'agence de notation financière Moody's a décidé lundi d'abaisser la note de crédit de six pays européens, dont l'Italie, l'Espagne et le Portugal. Elle a également déclaré une perspective négative pour la France, la Grande-Bretagne et l'Autriche, en raison des risques financiers croissants liés au contexte macro-économique.

La note de crédit de l'Italie est passée de A2 à A3, celle de l'Espagne de A1 à A3, et celle du Portugal de Ba2 à Ba3, a annoncé l'agence de notation. Les notes de crédit de Malte, de la Slovénie et de la Slovaquie ont également été abaissées d'un cran chacune.

Moody's a expliqué que cette dégradation était motivée par les incertitudes qui planent encore sur la mise en place des réformes institutionnelles dans la zone euro, ainsi que sur les ressources financières allouées au renforcement de la compétitivité dans les pays européens, dont on ignore encore si elles seront réellement suffisantes.

Les perspectives macro-économiques européennes s'affaiblissent à vue d'oeil, menaçant sérieusement la viabilité des politiques d'austérité et des réformes structurelles en Europe, et la confiance des marchés reste très fragiles, autant de facteurs qui ont également joué un rôle important dans la décision de dégrader la note de crédit de ces pays, a ajouté l'agence dans un rapport publié sur son site internet.

En réponse à la dégradation de la note de crédit de la Grande-Bretagne, le ministre des Finances britannique George Osborne a déclaré que son pays devait continuer à oeuvrer en direction d'une réduction drastique de la dette publique.

"Ceci est une preuve supplémentaire que la Grande-Bretagne, dans la situation actuelle, ne peut se permettre d'ajourner davantage le règlement de ses dettes", a-t-il déclaré.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?