Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.01.2012 13h47
Poutine détaille les nouveaux défis dans son manifeste de campagne

Le Premier ministre russe et candidat à la présidence Vladimir Poutine a présenté sa campagne et ses objectifs politiques majeurs dans un article publié lundi en Russie.

Cet article, publié par le quotidien Izvestia ainsi que sur le site Web de campagne de M. Poutine, est perçu par les médias et experts locaux comme un préambule à son programme électoral à venir.

M. Poutine dit briguer la présidence dans les élections de mars afin de poursuivre son travail pour assurer la souveraineté et la prospérité de la Russie pour les prochaines années, ajoutant que la stabilité nationale et le développement durable devraient être la pierre angulaire de son travail.

"Notre tâche pour les années à venir est de supprimer tout ce qui nous empêche d'avancer sur la voie du développement national", écrit-il.

Quelque 80% des Russes ont regagné leur niveau de vie de 1989, meilleure année de l'histoire du pays, a dit M. Poutine. Ces gens forment un pilier de la classe moyenne russe, largement considérée comme son électorat, a-t-il dit.

"Nous entrons dans une nouvelle réalité sociale. La révolution éducative réforme la société et l'économie de manière spectaculaire. Nous devons apprendre à utiliser l'impulsion de l' éducation, pour mobiliser les attentes de la classe moyenne et sa capacité à assumer la responsabilité de la prospérité et du développement durable du pays", a dit M. Poutine.

La croissance économique russe basée sur les exportations énergétiques a beaucoup fait, et promis de créer 25 millions d'emplois dans les secteurs modernes, sous sa présidence, a-t-il dit, ajoutant que "cela doit devenir une mission commune pour tout le pays".

La stabilité russe ne peut être obtenue que "par un dur travail, par l'ouverture au changement et par la disposition à prendre des réformes réfléchies", dans un monde moderne, a dit M. Poutine.

Il a critiqué les gouvernements qui tentent "d'imposer la démocratie par la force", les qualifiant de "alliés des forces destructrices".

"Même de très bonnes intentions ne peuvent pas justifier les violations du droit international et de la souveraineté des États", a dit M. Poutine, ajoutant que la Russie devait jouer un rôle pour combiner les valeurs européennes et l'expérience orientale.

Le Premier ministre a publié la semaine dernière sur son site Web une version provisoire de son programme électoral, s'engageant à mettre fin à la répression policière, à rendre le gouvernement plus responsable et à améliorer la vie des gens. Son service de presse a indiqué que sa plateforme électorale officielle serait ouverte au public avant le 12 février.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 16 janvier
Nouvelles principales du 16 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?