Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.01.2012 12h22
La Ligue arabe décide de poursuivre sa mission d'observation en Syrie malgrés les critiques

La Ligue arabe a décidé dimance de poursuivre sa mission d'observation en Syrie malgré les critiques selon lesquelles la misson n'a pas pu arrêter les violences et l'effusion de sang dans le pays.

La décision a été prise lors d'une réunion des ministres au Caire, présidée par le Premier ministre qatari Sheikh Hamad bin Jassim al-Thani.

Dans une déclaration faite à l'issue de la réunion, la Ligue arabe a annoncé la poursuite de sa mission d'observation en Syrie, appelant le gouvernement syrien à appliquer complètement et immédiatement le protocole qu'il avait signé avec la Ligue arabe.

La réunion a décidé de donner aux observateurs assez de temps pour qu'ils achèvent leur mission. Le chef de la mission d'observation de la Ligue arabe, le Soudanais Moustafa Mohammed Ahmed al-Dabi Arab, pourrait présenter son rapport le 19 janvier au secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

Le comité ministériel de la Ligue arabe va continuer sa coordination avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, afin de renforcer les capacités techniques de la mission.

Le comité invite le gouvernement syrien et tous les groupes armés à arrêter les actes violents et à ne pas intervenir lors des manifestations pacifiques, indique la déclaration.

Vendredi, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné que l'ONU était prêt à fournir toute assistance technique aux observateurs de la Ligue arabe en Syrie à travers le bureau de l'ONU du Haut commissaire pour les droits de l'homme.

Lors de la réunion de dimanche, les ministres arabes ont condamné les attentats suicide survenus à Damas quelques jours auparavant et tous les actes violents contre les civils.

Ils ont souligné la nécessité d'apporter un appui politique, financier et logistique à la délégation des observateurs, estimant que le nombre des observateurs doit être augmenté pour lui permettre d'atteindre les objectifs requis de la mission.

Le Premier ministre qatari a fait l'éloge des efforts des observateurs qui travaillent dans des conditions difficiles en Syrie.

La Ligue arabe a dépêché au total 165 observateurs en Syrie jusqu'à présent, selon un communiqué de presse de la Ligue arabe. La mission d'observation de la Ligue arabe est une partie de l'initiative de paix de la Ligue arabe visant à mettre fin à la crise syrienne.

Des dizaines de Syriens ont manifesté en dehors du lieu où était tenue la réunion ministérielle, demandant la démission du président syrien Bachar al-Assad.

Ils ont aussi exigé que les observateurs de la Ligue arabe quittent la Syrie et qu'une zone d'exclusion aérienne soit instaurée en Syrie pour stopper l'effusion de sang, rapporte l'agence de presse officielle égyptienne MENA.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Ouzbékistan veulent renforcer leurs relations bilatérales
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?