Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.01.2012 13h14
Yémen : le président par intérim Hadi dément être en désaccord avec Saleh

Le vice-président et président par intérim yéménite, Abd-Rabbu Mansour Hadi, a démenti samedi dans un communiqué publié par son bureau les rumeurs selon lesquelles il serait en conflit avec le président sortant Ali Abdallah Saleh quant au processus de transition du pouvoir.

"Des informations ont circulé, selon lesquelles le vice-président aurait menacé de quitter ses fonctions pour protester contre une prétendue ingérence du président Saleh et de ses alliés dans son travail. Ces informations sont sans fondement, il s'agit de rumeurs fabriquées de toutes pièces par les médias d'opposition," affirmait le communiqué.

"Le bureau de M. Hadi a réaffirmé qu'il n'y avait ni conflit ni désaccord entre le vice-président et le président sortant Saleh", ajoutait le communiqué, précisant : "Le vice-président Hadi a réitéré son appel à l'opposition, l'exhortant à se conformer aux termes de l'initiative du Conseil de coopération du Golfe (CCG) sur le transfert du pouvoir".

M. Hadi est actuellement président par intérim du Yémen, suite au transfert du pouvoir exécutif par M. Saleh, en vertu d'un accord signé avec le CCG le 23 novembre 2011 en Arabie saoudite, mettant un terme à 11 mois de troubles sociaux.

Selon cet accord, M. Hadi sera le candidat consensuel de l'opposition et du gouvernement aux élections présidentielles anticipées, prévues pour le 21 février 2012, tandis que M. Saleh conservera le titre de président honoraire pendant 90 jours avant de rendre sa démission, et jouira ensuite de l'immunité contre toute poursuite à son encontre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Nouvelles principales du 6 janvier
Sélection du Renminribao du 6 janvier
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?