Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.01.2012 09h33
La Syrie attend des observateurs de la LA qu'ils fassent preuve de "professionnalisme" (officiel) (INTERVIEW)

Un porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères a exprimé le souhait de voir les observateurs de la Ligue arabe (LA) en Syrie, qui devraient remettre leur premier rapport dimanche, s'attacher au professionnalisme et à l'équité.

"Nous espérons qu'ils présenteront de façon honnête ce qu'ils ont vu en Syrie", a indiqué le porte-parole, Jihad Makdissi, lors d'une récente interview accordée à l'agence Xinhua.

Les observateurs de la LA ont entamé le 27 décembre dernier une mission d'un mois en Syrie afin de vérifier la mise en application par le gouvernement syrien d'un plan de paix parrainé par la LA visant à mettre fin aux troubles qui perdurent depuis dix mois dans le pays.

Le plan de paix inclut le retrait des forces de l'ordre et des armes lourdes hors des villes, la tenue de pourparlers entre le gouvernement et l'opposition, et l'autorisation pour les organisations des droits de l'homme et les médias d'entrer dans le pays.

M. Makdissi a souligné que Damas faciliterait les visites des observateurs partout dans le pays conformément au protocole signé avec la LA le 19 décembre dernier. Ce protocole, selon lui, fait partie des efforts entrepris pour trouver une solution permanente à la crise syrienne.

"Il y a une coordination totale entre les autorités syriennes et la mission arabe", a indiqué M. Makdissi.

Le comité ministériel de la LA en charge du dossier syrien devrait se réunir dimanche au Caire pour évaluer le premier rapport des observateurs.

Si le rapport fait preuve de professionnalisme et d'objectivité, il n'y aura pas de problème insurmontable, a assuré le porte-parole.

Selon lui, la visite effectuée plus tôt cette semaine au Caire par le secrétaire d'Etat adjoint américain Jeffrey Feltman "n'était pas pour le bien de la Syrie", mais "pour continuer d'accentuer la pression sur la Syrie".

Les dirigeants syriens ont répondu aux demandes du peuple syrien en mettant en oeuvre des réformes, notamment en préparant un projet de constitution qui devrait permettre de créer une nouveau cadre politique et de désamorcer les tensions dans le pays, a ajouté M. Makdissi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Nouvelles principales du 6 janvier
Sélection du Renminribao du 6 janvier
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?