Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.01.2012 09h26
Le chef de la Ligue arabe demande la fin immédiate des tirs en Syrie

Le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi a déclaré lundi que l'armée syrienne s'était retirée des zones résidentielles et se trouvait maintenant dans la banlieue des villes du pays, appelant la Syrie à rappeler tous ses snipers des villes et d'arrêter immédiatement les tirs.

"Il y a encore des snipers sur le toit des immeubles. La Syrie doit arrêter immédiatement de tirer", a déclaré M. Arabi pendant une conférence de presse organisée au siège de la Ligue arabe au Caire.

"Les observateurs de la Ligue arabe ont visité six villes syriennes, et ont une cellule d'opération pour suivre la situation en Syrie via la mission", a déclaré M. Arabi, ajoutant que l'organisme panarabe comptait 70 observateurs et que ce nombre pouvait augmenter à une centaine en quelques jours.

"La mission de la mission de la Ligue arabe en Syrie est difficile et ne peut être menée en quelques jours", a expliqué M. Arabi, ajoutant que les crimes ont été commis à des endroits où même des forces de maintien de la paix étaient présents.

Par ailleurs, il a appelé les médias à ne pas publier d'histoires avant d'être sûrs de leur crédibilité.

L'équipe d'avant-garde d'observateurs de la Ligue arabe en Syrie est rentrée au Caire dimanche après une visite de dix jours à Damas. L'équipe, composée de 11 membres et dirigée par Samir Saif al-Yazal, adjoint de M. Arabi, a été désignée pour préparer les délégations d'observateurs et participer à la surveillance de la situation en Syrie.

La Syrie a signé le protocole d'observation de la Ligue arabe le 19 décembre au Caire, la LA ayant menacé de porter le dossier devant le Conseil de sécurité de l'ONU.

Des dizaines d'observateurs ont visité à ce jour une série de villes dont Daraa et Homs, et 74 observateurs du Conseil de coopération du Golfe et d'Irak sont désormais attendus.

Les observateurs de la Ligue arabe surveillent la situation en Syrie dans le cadre de l'initiative de paix de la Ligue arabe pour mettre fin aux huit mois de crise dans le pays. Le gouvernement syrien a rapporté que 2.000 soldats et agents de sécurité ont été tués depuis le début des troubles en mars, alors que les Nations Unies parlent de plus de 5.000 morts dans ces violences.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis