Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.11.2011 15h19
Le PM italien promet de démissionner dès que le plan d'austérité sera approuvé

Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a déclaré mardi qu'il allait démissionner dès que les nouvelles mesures économiques réclamées par l'Union européenne (UE) pour équilibrer le budget de son pays d'ici à 2013 seraient approuvées.

M. Berlusconi a confirmé la déclaration du président italien Giorgio Napolitano, selon laquelle il démissionnera dès que les nouvelles réformes budgétaires seront approuvées par le Parlement qui contiennent les amendements demandés par les partenaires de l'UE.

"Je présenterai ma démission dès que la loi sera approuvée pour que le chef de l'Etat puisse procéder aux consultations traditionnelles et pour qu'il puisse décider de l'avenir", a affirmé M. Berlusconi sur la chaîne de sa propre télévision "Canale 5".

"Ce n'est pas à moi de décider, mais la seule voie possible, pour moi, est l'élection anticipée. Le Parlement est paralysé", a-t-il ajouté.

Les votes dans les deux chambres du Parlement devraient avoir lieu fin novembre, mais l'option pour une élection anticipée pourrait prolonger les incertitudes qui planent sur la confiance dans les marchés, estime l'opposition.

Une autre option consiste à mettre en place un gouvernement technocrate ou d'union nationale, dans le but de rassurer les marchés internationaux préoccupés par la question de savoir comment l'Italie pourrait résoudre ses problèmes de la dette, selon les analystes.

M. Berlusconi a annoncé sa démission prochaine à la suite d'un vote sur le budget approuvé tôt mardi par le Parlement italien, au sein duquel le Premier ministre âgé de 75 ans a perdu sa majorité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?