Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.10.2011 09h57
Le président français prône une mondialisation régulée avec la régulation du secteur financier en premier lieu

Le président français Nicolas Sarkozy a prôné vendredi "une mondialisation régulée" lors de son discours à une conférence de haut niveau sur le développement, en soulignant notamment l'importance d'encadrer le secteur financier.

Selon lui, le fondateur de Microsoft Bill Gates présenterait lors du sommet du G20 à Cannes des propositions sur les financements innovants, l'un des thèmes chers à M. Sarkozy en tant que président du G20.

Le président Sarkozy, qui voulait "réaffirmer l'engagement de la France en faveur du développement" à la conférence "G20 développement: des solutions pour un nouveau monde" tenue vendredi à Paris, a fait avancer quatre thèmes principaux dans le discours d'ouverture: la sécurité alimentaire, les infrastructures, la dimension sociale de la mondialisation et les financements innovants pour le développement.

"A ma demande, Bill Gates présentera à Cannes des propositions sur le sujet de financements innovants, à la suite de la mission que nous lui avons confiée", a affirmé M. Sarkozy, qui souhaite voir une mobilisation des parties privées aussi active que la participation de l'Etat en faveur du développement.

En ce qui concerne les financements innovants, la France et l'Allemagne "exigent" une taxation sur les transactions financières, qui pourrait consacrer au développement des pays les plus démunis, a indiqué M. Sarkozy.

"Le secteur financier ne peut pas continuer sa marche absolument indifférent au monde qui l'entoure, triomphant, insouciant et même insoucieux des désordres auxquels il a pris une part décisive", a-t-il souligné, ajoutant qu'il faut "réguler, encadrer et responsabiliser" le secteur financier.

"La mondialisation doit être encadrée, régulée, obéir à des règles. Parmi ces règles, il va y avoir, et il doit y avoir une tâche sur les transactions financières", a-t-il martelé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme