Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.08.2011 10h09
France : la Conférence des ambassadeurs doit se concentrer sur le printemps arabe

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé lundi la tenue prochaine à Paris de la Conférence des ambassadeurs, qui doit se dérouler du 31 août au 2 septembre.

Selon le Quai d'Orsay, les sujets de cette conférence tranditionnelle seront abordés notamment le printemps arabe, la politique de l' immigration et des visas, la gouvernance internationale de l'environnement, le sommet du G20 à Cannes (prévu en novembre prochain), la France face aux mutations africaines, mais aussi l' énergie nucléaire après Fukushima ou encore la crise de l' euro.

Cet évènement majeur de la diplomatie française rassemble chaque année "des ministres et secrétaires d'État du pôle "affaires étrangères", l'ensemble des 181 chefs de mission diplomatique français et les responsables de l'administration centrale du ministère des Affaires étrangères et européennes", a indiqué son porte-parole, Bernard Valero, lors d' un point de presse régulier.

Ce rendez-vous annuel du Quai d' Orsay avait été lancé par l' actuel ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, en 1993. Il était alors aussi chef de la diplomatie française.

"Au moment où la diplomatie française, en pleine modernisation, est présente et en initiative sur tous les fronts, des tables rondes seront organisées sur les grands enjeux internationaux et les formes modernes de l'action diplomatique", a souligné M. Valero.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon