Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.06.2011 15h20
Une commission de l'APCE va enquêter sur la mort de boat people

Le présdient de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Mevlüt Cavusoglu, a annoncé lundi que la commission des migrations de l'APCE enquêtera sur la tragédie qui s'est produite le 8 mai, au cours de laquelle 61 personnes fuyant la Libye auraient péri en Méditerranée.

"Nous avons clairement une obligation morale et légale de sauver les personnes en détresse. Aucun navire ne peut ignorer un appel au secours", a déclaré M. Cavusoglu lors d'une conférence de presse tenue à Strasbourg, siège du Conseil de l'Europe.

Il y a plus d'un mois, 61 réfugiés fuyant le conflit de Libye auraient touvé la mort après que leur embarcation eut dérivé en mer pendant 16 jours, alors que leurs appels de détresse auraient été ignorés par les bâtiments militaires manoeuvrant en Méditerranée.

Les 23 et 24 mai dernier, une délégation de l'APCE avait été envoyée à l'île italienne de Lampedusa, devenue depuis des mois la porte de boat people en Europe, pour y évaluer le flux de réfugiés par bateau en raison de la situation mouvante de l'Afrique du Nord.

"Trop de personnes sont déjà mortes en mer en essayant de gagner notre continent. L'Europe doit s'efforcer de protéger les demandeurs d'asile et les réfugiés, de sorte à ce que ces personnes ne soient plus forcées de mettre leur vie en danger", avait conclu la délégation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine