Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.06.2011 08h35
Rencontre entre Abbas et un émissaire américain sur la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes

Le président palestinien Mahmoud Abbas doit rencontrer jeudi à Amman, la capitale jordanienne, l'émissaire américain pour la paix du Moyen-Orient, David Hill, pour discuter de la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes en suspens.

Le bureau de M. Abbas à Ramallah a fait savoir que le président rencontrerait M. Hill, qui l'informerait de la prochaine démarche américaine en vue de la reprise des négociations de paix.

Il s'agit de la première tournée de M. Hill dans la région. Le président américain Barack Obama a nommé le 19 mai M. Hill à ce poste pour succéder au sénateur George Mitchell. Le même jour, le président a appelé à la reprise des négociations entre les deux parties basées sur la frontière de 1967.

M. Obama a également affirmé que son pays s'opposerait à toute position palestinienne de réclamer en septembre une reconnaissance internationale d'un Etat palestinien indépendant sur les territoires qu'Israël occupe depuis 1967.

Pourtant, un haut responsable palestinien a minimisé les attentes vis-à-vis des efforts américains pour relancer les négociations de paix, qui se trouvent dans l'impasse depuis octobre dernier.

Yasser Abed Rabbo, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a affirmé dans un communiqué de presse que la position américaine était "toujours en contradiction, comme l'année dernière, avec celle d'Israël".

"Le gouvernement israélien ne cheche qu'à gaspiller le temps et amener la communauté internationale dans un tourbillon par la création de différentes excuses pour obstruer l'établissement d'un Etat palestinien", a estimé M. Abed Rabbo.

M. Abbas s'entiendra vendredi avec la chef de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton, qui se rendra dans la région dans le cadre des efforts internationaux en vue de relancer le processus de paix au Moyen-Orient.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?