Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.05.2011 08h54
Discussions interpalestiniennes sur la formation d'un nouveau gouvernement

Les factions rivales palestiniennes ont échangé des noms de candidats en vue de former un gouvernement technocrate, dans le cadre de l'accord de réconciliation conclu sous les auspices de l'Egypte, a-t-on appris mercredi de sources palestiniennes.

Les dirigeants du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et ceux du Fatah du président de l'Autorité nationale palestinienne Mahmoud Abbas, qui contrôle la Cisdjordanie, ont échangé les noms de leurs candidats pour rejoindre le gouvernement, lors de leurs discussions de deux jours au Caire, selon les mêmes sources.

Il s'agit des premières discussions de haut niveau entre les deux factions depuis la signature de l'accord de réconciliation palestinienne début mai au Caire.

La formation d'un gouvernement technocrate est la première étape pour mettre fin aux divisions politiques entre Gaza et la Cisjordanie, selon l'accord de réconciliation. Ce gouvernement préparera l'organisation d'élections présidentielles et parlementaires, en plus de l'élection d'un nouveau conseil national de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP).

La nomination d'un nouveau Premier ministre et des ministres clés du gouvernement nécessite davantage de discussions, selon les mêmes sources. L'accord de réconciliation prévoit la formation d'un gouvernement technocrate composé de personnalités indépendantes, acceptées par le Hamas et le Fatah.

La division politique entre le Hamas et le Fatah, deux factions rivales de l'OLP, a éclaté en 2007 lorsque le Hamas a pris le contrôle de Gaza, chassant les forces de sécurité loyales au président Abbas.

Lors d'une réunion début mai au Caire, capitale égyptienne, en présence d'une délégation de hauts-dignitaires issus des renseignements égyptiens, les leaders des différentes factions politiques palestiniennes, dont le Hamas et le Fatah, ont signé un pacte de réconciliation palestinienne.

D'après l'accord, le Fatah et le Hamas se sont mis d'accord pour former un gouvernement national de transition indépendant, qui préparera en un an l'organisation d'élections générales en mai 2012.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme