Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.05.2011 08h38
Flottille pour Gaza: la Turquie nie son retrait du panel d'enquête de l'ONU

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a rejeté mardi les informations selon lesquelles la Turquie se retirerait du panel d'enquête de l'ONU sur l'assaut israélien contre un navire d'aide humanitaire pour Gaza l'année dernière, ont rapporté les médias locaux.

Il n'est pas question pour la Turquie de se retirer du panel d'enquête sur l'incident du Mavi Marmara, a déclaré M. Davutolgu, cité par l'agence de presse Anatolie.

Le 31 mai 2010, un commando israélien a lancé un assaut contre le Mavi Marmara, qui faisait partie d'une flottille d'aide humanitaire pour la bande de Gaza, sous le blocus israélien depuis 2006, tuant neuf militants pro-palestiniens, des Turcs pour la plupart.

L'attaque a suscité la ferme condamnation internationale et a fait détériorer les relations turco-israéliennes. Un rapport issu par une commission d'enquête israélienne défend l'assaut et la décision d'empêcher la flottille de rallier Gaza.

La Turquie exige une excuse officielle et l'indemnisation par Israël pour son attaque contre le Mavi Marmara, ce qui a été rejeté par l'Etat hébreu.

M. Davutoglu a toutefois rejeté la pensée selon laquelle cet incident est une crise entre la Turquie et Israël.

"J'ai aussi dit au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon que ce n'est pas une commission pour réconcilier la Turquie et Israël, mais pour servir la justice. Pourquoi les neuf civils ont été tués? Qui ose tuer des civils dans les eaux internationales? Nous vonlons que cela soit décrit. Nous ne voulons pas un médiateur avec Israël", a-t-il martelé.

Le ministère turc a convoqué l'ambassadeur israélien enTurquie, Gaby Levy, pour demander à Israël de prévenir la répétition de l'incident Mavi Marmara, a rappelé M. Davutoglu.

Il a réitéré qu'Israël devrait réviser sa position et montrer le respet pour la nation turque en admettant son crime dans l'incident et en payer les indemnités.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme