Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.05.2011 15h33
La Turquie ferme temporairement son ambassade en Libye pour des raisons de sécurité

La Turquie a temporairement fermé son ambassade à Tripoli, capitale libyenne, en raison de l'escalade de dangers sur place, a indiqué lundi le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

La décision a été prise après l'attaque sur les représentations diplomatiques britannique et italienne à Tripoli pendant le week-end, suite au décès du plus jeune fils du de Kadhafi, Saif al-Arab, et de trois de ses petit-fils lors des frappes aériennes de l'OTAN le 30 avril.

"Notre ambassade a été évacuée en raison de la détérioration de la sécurité en Libye", a déclaré M. Davutoglu aux journalistes, notant que l'ambassadeur et le personnel de l'ambassade avaient voyagé en Tunisie, après la prise de la décision dimanche soir.

Toutefois, le ministre a indiqué que cela ne signifiait pas un arrêt des efforts de la Turquie pour trouver une solution à la crise de la Libye.

Le gouvernement libyen a exprimé son regret dimanche au sujet des attaques menées par des Libyens en colère sur plusieurs ambassades occidentales et les installations diplomatiques à Tripoli.

Le ministre libyen des Affaires étrangères Khaled Kaim a déclaré que certains Libyens, en colère contre le meurtre d'un des fils de Kadhafi, ont saccagé et incendié les ambassades britannique et italienne ainsi que le service consulaire américain.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont évacué leur personnel diplomatique au début de la crise en Libye, tandis que l'Italie avait retiré ses diplomates il y a plusieurs semaines avant de reconnaître les rebelles libyens basés à Benghazi.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Les opinions publiques mondiales focalisées sur la mort de Ben Laden
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?