Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.03.2011 16h03
Les dirigeants russes et palestiniens discutent des questions du Moyen-Orient

La détérioration de la situation du monde arabe pourrait affecter le processus de paix au Moyen-Orient, a annoncé le président russe Dmitri Medvedev lors de sa rencontre avec le dirigeant de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, tenue mardi à Moscou.

"Malheureusement, la situations au Moyen-Orient et en Afrique du Nord s'est aggravée considérablement ces derniers temps", a affirmé M. Medvedev, cité par l'agence de presse russe Interfax.

M. Medvedev a souligné la nécessité de coordonner les positions avec les dirigeants palestiniens, en réaffirmant le soutien constant de la Russie à un règlement du problème palestinien.

M. Abbas a répondu que les dirigeants palestiniens n'avaient pas l'intention d'abadonner le processus de paix avec Israël.

"Tout ce qui se passe mantenant nous affecte, mais nous ne renoncerons pas au processus de paix et poursuivrons nos efforts pour parvenir à une paix juste entre les Palestiniens et les Israéliens", a-t-il exprimé.

M. Abbas a ajouté que si les événements en Afrique du Nord aboutissaient à la démocratie, il s'agirait d'un développement positif.

La semaine dernière, M. Abbas avait proposé de rencontrer lesdirigeant du Hamas qui contrôle la bande de Gaza pour discuter des moyens de réaliser la réconciliation inter-palestinienne. La Russie a exprimé son soutien pour cette initiative.

Cette semaine, M. Medvedev a également prévu de rencontrer à Moscou le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?