Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.03.2011 15h57
L'ex-président israélien attend sa sentence dans un procès pour viol

Le tribunal de district de Tel Aviv doit rendre son verdict sur le procès pour viol de l'ex- président israélien Moshé Katsav, mettant un terme à ce que beaucoup considèrent comme le procès le plus spectaculaire de l' histoire d'Israël.

Les procédures juridiques à l'encontre de M. Katsav ont débuté à huis-clos en mars 2009. Le 30 décembre de cette année, il a été inculpé dans plusieurs affaires de viol et de harcèlement sexuel sur des employées de sexe féminin qui étaient sous ses ordres lors de ses mandats de ministre du Tourisme dans la fin des années 1990 et de président par la suite.

Le quotidien israélien Maariv a cité lundi des commentaires de sources juridiques selon lesquels l'ex-président encourrait de quatre à six ans de prison.

Les avocats de M. Katsav devraient faire appel de la condamnation de leur client devant la Haute-Cour. Ils devraient aussi vraisemblablement demander le report de la sentence après la

fin de l'appel.

Outre cette perspective de passer de longues années derrière les barreaux, M. Katsav devait faire face à d'autres mauvaises nouvelles. « Aleph », la première femme à avoir porté plainte pour harcèlement sexuel dans ce dossier, a annoncé son intention de porter plainte au civil contre l'ex-président d'ici une semaine, pour lui réclamer un total de dommages et intérêts de 2,5 millions de shekels (700 000 dollars).

Le Parquet avait à l'origine décidé d'exclure « Aleph », qui travaillait à la résidence du président, de l'acte d'accusation contre M. Katsav, estimant qu'il serait difficile de prouver ses accusations de viol et de harcèlement sexuel sans doute raisonnable du fait de l'absence de preuves.

L'avocat représentant « Aleph », Eldad Yaniv, a déclaré que sa cliente souhaitait aussi être reconnue comme une victime de M. Katsav, selon le reportage de Maariv.

Dans sa plainte, « Aleph » demande une indemnisation pour les préjudices personnels, financiers et psychologiques qu'elle a subis en conséquence de cette affaire. Elle affirme ne pas avoir pu retrouver un emploi à plein temps adéquat depuis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?