Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.03.2011 13h05
Libye: la zone d'exclusion aérienne s'élargit (Pentagone)

Un général américain responsable de la mission militaire en Libye a déclaré lundi que la zone d'exclusion aérienne imposée sur ce pays d'Afrique du Nord s'étendait, et couvrirait bientôt un rayon de 1 000 km comprenant la capitale, Tripoli.

S'exprimant lors d'un point presse au Pentagone en direct de son quartier général à Stuttgart en Allemagne, le chef des forces américaines pour l'Afrique, le général Carter Ham, a déclaré que la coalition réalisait ses objectifs militaires en Libye, et que 12 missiles de croisière supplémentaire avaient été tirés contre des missiles, postes de commandement et sites de défense anti- aérienne libyens.

La zone d'exclusion aérienne a été mise en oeuvre et s' étendra bientôt pour couvrir Tripoli, la capitale, a-t-il dit. L' extension de cette zone d'exclusion aérienne permettra à l'aide humanitaire d'entrer dans le pays.

Les alliés ne se coordonnent pas directement avec les forces anti-gouvernementales libyennes, a dit le général Ham, ajoutant cependant que des avions des forces gouvernementales libyennes avaient été cloués au sol et que l'avancée contre le bastion rebelle de Benghazi avait été stoppé. Les forces gouvernementales ne semblent pas avoir beaucoup de volonté ou de capacité de mener des opérations offensives, selon M. Ham, qui affirme que la coalition n'a pas pour but de détruire l'armée libyenne mais seulement les éléments qui violent le mandat international.

Réitérant la position précédemment exprimée par l' administration américaine, M. Ham a indiqué que les États-Unis n' envisageaient pas de conserver durablement la tête de cette mission. Les avions de la coalition ont effectué 70 à 80 survols de la Libye ce lundi, dont plus de la moitié menés par des avions non-américains. La fréquence de ces vols devrait diminuer, a-t-il dit.

Le général Ham a indiqué que la mission ne visait pas spécifiquement le dirigeant Mouammar Kadhafi, et que les États- Unis n'employaient pas des ressources militaires pour surveiller la position et la situation de cet homme

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?