Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.03.2011 15h46
L'Iran envisage d'exporter ses matériels et services nucléaires (officiel)

Le chef de l'Organisation de l'énergie atomique de l'Iran Fereidoon Abbasi a déclaré que l'Iran envisageait d'exporter ses matériels et services nucléaires sur le marché international, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle iranienne IRNA.

"Nous avons l'intention d'entrer sur le marché international dans le domaine de l'exportation de matériels et de services nucléaires", a affirmé Fereidoon Abbasi, lors d'une conférence samedi à Téhéran.

"Nous souhaitons exporter des matériels et services nucléaires aux autres pays dans le monde dans le but de trouver notre place sur le marché international et de commercialiser nos produits", a indiqué M. Abbasi, cité par IRNA.

Il a également proposé de "travailler ensemble avec d'autres pays du monde dans le domaine nucléaire".

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a signé en février un décret pour remplacer l'ancien chef de l'organisation de l'énergie atomique iranienne Ali-Akbar Salehi par M. Abbasi, un scientifique nucléaire qui a survécu dans un attentat à la bombe vers la fin de l'année dernière.

Des pays occidentaux font pression sur l'Iran pour qu'il abandonne son programme nucléaire, le soupçonnant de développer des armes nucléaires. Téhéran a pourtant toujours insisté que son programme nucléaire avait pour fins "pacifiques" pour la production d'énergie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme/Japon : arrivée dans la zone sinistrée de l'équipe de sauvetage chinoise
Les PDG d'entreprises multinationales en Chine se disent prêts à profiter des opportunités du 12e plan quinquennal
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population