Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.02.2011 13h10
Les Etats-Unis "préoccupés" par la situation en Libye

Le département d'Etat des Etats-Unis a manifesté dimanche son "opposition ferme" au recours à la "force meurtrière" contre les manifestants en Libye, et autorisé, sur la base du volontariat, les membres des familles du personnel de l'ambassade américaine en Libye à quitter le pays.

"Les Etats-Unis sont gravement préoccupés par les informations et les images troublantes en provenance de la Libye", a déclaré le porte-parole du département d'Etat américain Philip Crowley dans un communiqué.

"Nous travaillons à l' établissement des faits, mais selon les informations crédibles qui nous sont parvenues, des centaines de personnes ont été tuées ou blessées , et le bilan des victimes reste toujours à déterminer en raison du manque d'accès aux informations des médias internationaux et des organisations des droits de l'Homme".

Le département d'Etat a également émis dimanche un avertissement, conseillant vivement aux citoyens américains de ne pas effectuer de déplacements non essentiels en Libye et à ceux qui se trouvent dans ce pays de ne pas rendre dans sa partie est.

Il a également autorisé "le départ volontaire des membres des familles du personnel de l'ambassade américaine".

Des manifestations ont éclaté dans quelques villes libyennes, notamment à Benghazi, la deuxième grande ville de ce pays. Selon des informations parcellaires, des dizaines de personnes auraient été tuées au cours de ces trois derniers jours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : pas de protéine de cuir dans le lait (ministère)
Wen Jiabao : la Chine va rationaliser son industrie des terres rares
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi