Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.02.2011 08h07
Yémen : l'opposition accepte l'initiative de réforme politique du président Saleh

L'opposition yéménite a accepté dimanche une initiative de réforme politique présentée au début du mois par le président Ali Abdullah Saleh stipulant notamment qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat présidentiel et ne transférerait pas le pouvoir à son fils.

"Nous approuvons le projet de réforme politique proposé par le président Saleh le 2 février", a affirmé l'opposition dans une déclaration, dont Xinhua a obtenu une copie.

"Nous sommes prêts à ouvrir un dialogue national avec le parti au pouvoir dès cette semaine", a affirmé l'opposition par la voie de cette déclaration.

Les dirigeants de l'opposition ont déclaré avoir pris cette décision afin que le pays soit épargné par la contagion des mouvements de protestation ayant débouché sur le renversement des régimes en Tunisie et en Egypte.

L'opposition s'est déclarée prête à signer l'accord du dialogue national avec le parti au pouvoir et à "entamer le dialogue sans interruption afin de mener notre pays au niveau en sécurité", affirme la déclaration.

Des membres de l'opposition ont affirmé qu'ils étaient prêts à participer au gouvernement d'union nationale et de faire tout leur possible pour endiguer la propagation du chaos dans le pays.

"Nous avons gelé toutes les manifestations d'opposition contre le régime", a affirmé l'opposition, invitant le président et le parti au pouvoir de "respecter tous leurs engagements et apprendre les leçons des soulèvements en Tunisie et en Egypte".

20.000 personnes sont descendues samedi dans les rues au Yémen pour fêter la chute du régime du président égyptien Hosni Moubarak et réclamer le départ du président Saleh.

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh avait déclaré le 2 février au Parlement qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat présidentiel ni ne transmettrait son pouvoir à son fils.

M. Saleh a déclaré lors de cette réunion d'urgence du Parlement, du conseil consultatif et de l'armée, qu'il gèlerait également tout amendement constitutionnel qui lui permettrait de rester président à vie.

M. Saleh a renouvelé son appel au dialogue avec l'opposition et promis de mener davantage de réformes politiques et économiques, promettant de mettre en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour satisfaire l'opposition, y compris l'adoption de mesures pour reporter les élections législatives prévues en avril.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
La Chine prolonge l'arrêt des droits d'exploitation du charbon pour prévenir la sur-exploitation
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...