Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.02.2011 08h54
Yémen : les initiatives du président favorablement accueillies à l'étranger (PM)

Les initiatives du président yéménite Ali Abdullah Saleh, qui s'est notamment engagé à quitter le pouvoir à la fin de son mandat, ont été favorablement accueillies par certains pays étrangers, bien que l'opposition yéménite n'ait pas pour l'instant réagi à cette annonce, a affirmé le Premier ministre Ali Mohammed Mujawar mercredi.

"Il y a eu une réaction extrêmement favorable de la part du Royaume-Uni à l'annonce du président Saleh. C'est une concession que le président a faite dans l'intérêt du Yémen", a indiqué M. Mujawar suite à la rencontre entre le président Saleh et le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague, en visite au Yémen.

"Malheureusement, nous n'avons pour l'instant pas eu de retour de la part de la coalition de l'opposition", a ajouté le Premier ministre yéménite.

Les partis d'opposition ont indiqué qu'ils réfléchissaient à la réponse qu'ils allaient donner aux décisions du président, qui incluent la promesse de ne pas céder le pouvoir à son fils, et ils ont déclaré qu'ils feraient connaître leur position dans les jours à venir.

M. Saleh, qui dirige le pays depuis plus de 30 ans, a annoncé plus tôt ce mois-ci qu'il quitterait ses fonctions et que son fils ne lui succéderait pas au terme de son mandat en 2013. Il s'est également engagé à abandonner les amendements constitutionnels proposés qui auraient pu lui permettre de rester président à vie.

La semaine dernière, lors d'un entretien téléphonique, le président américain Barack Obama avait appelé son homologue yéménite à honorer ses promesses de réformes en les faisant suivre d'"actions concrètes", avait indiqué la Maison Blanche.

L'opposition, qui réclame la démission du président Saleh, avait rassemblé, selon les estimations, environ 20 000 manifestants dans les rues de la capitale Sanaa jeudi dernier.

Cette "Journée de colère" a été la manifestation la plus suivie depuis le début de la vague de protestation, qui s'est amorcée il y a trois semaines dans le sillage des mouvements de contestation en Tunisie et en Egypte.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : lancement de sites internet de dénonciation pour supprimer la corruption dans le système judiciaire
Chine : la banque centrale augmente les taux d'intérêt de 25 points de base
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce