Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.02.2011 11h32
1.400 vacanciers belges évacués d'Egypte frappée par des agitations politiques

Le tour-opérateur belge Jetair a annoncé, lundi soir sur son site, avoir terminé l'évacuation de 1.400 voyageurs en vacances en Egypte.

Les vacanciers ont été dans un premier temps évacués vers la Turquie, tandis que l'évacuation vers la Belgique aurait pris deux jours.

"Nous avons déployé aujourd'hui cinq avions, qui ont assuré un pont aérien avec huit vols entre six aéroports égyptiens et l'aéroport d'Antalya sur la Riviera turque. Une équipe de 35 collaborateurs de Jetair et de Jetairfly ont quitté dimanche la Belgique pour Antalya afin d'accueillir nos vacanciers belges, de les informer et de les accompagner. Le choix d'Antalya a permis d'effectuer cette opération le plus vite possible, étant donné le peu de temps dont ces vols disposaient pour être effectués vu le couvre-feu à partir de 15h00 en Egypte", explique le communiqué de Jetair, soulignant que l'évacuation a été réalisée dans des conditions difficiles.

L'espace aérien et les aéroports égyptiens sont saturés, parce que divers tour-opérateurs européens évacuent aussi leurs voyageurs et que des dizaines de milliers d'étrangers veulent quitter le pays.

La Belgique déconseille désormais à ses ressortissants tous les voyages en Egypte, selon un avis rendu public par le ministère belge des Affaires étrangères.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
Les discours du président Hu durant sa visite aux Etats-Unis publiés en 5 langues minoritaires
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce