Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.01.2011 08h43
La Russie soutient les négociations avec l'Iran sur le dossier nucléaire (officiel)

La Russie est favorable à la poursuite des négociations sur la question nucléaire iranienne, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov.

"Pas tous les participants aux négociations avec le secrétaire (iranien) du Conseil suprême de la sécurité nationale les considèrent (les négociations) comme un échec. C'était une conversation très sérieuse, très précise sur les points qui doivent être l'essence des négociations futures", a déclaré M. Lavrov, faisant référence à la réunion de vendredi dernier entre les représentants des six puissances et l'Iran à Istanbul.

M. Lavrov a indiqué que ces futures négociations doivent toucher d'autres sujets intéressants pour l'Iran. Il a précisé que la date des nouvelles négociations n'a pas encore été fixée.

"Nous sommes favorables à la poursuite de ce dialogue. Nous devons trouver des accords qui ne seront que politiques, acceptables par les parties concernées et basés sur les décisions de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et le Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré M. Lavrov cité par l'agence de presse RIA Novosti.

Plus tôt, le Haut Représentant de l'UE chargé des affaires étrangères et de la sécurité politique, Catherine Ashton, a déclaré que les résultats n'ont abouti à aucun résultat. L'AIEA a également informé que Téhéran n'a présenté aucune preuve du caractère pacifique de son programme nucléaire.

L'Occident pense que l'Iran cherche à développer des armes nucléaires, alors que Téhéran affirme que son programme est pacifique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Funérailles de l'ancien dirigeant militaire chinois Liu Huaqing
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »