Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.01.2011 13h17
La Russie s'oppose aux sanctions contre l'Iran

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré jeudi à Istanbul que les Russes ont toujours été contre les sanctions unilatérales contre l'Iran et espère qu'elles pourront être levées lors des prochaines négociations nucléaires.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse juste après sa rencontre avec son homologue turc Ahmet Davutoglu au palais de Ciragan à Istanbul.

Evaluant les négociations qui se tiendront vendredi et samedi à Istanbul entre l'Iran et le G5+1 (Russie, USA, Royaume-Uni, France, Chine et Allemagne), le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov a déclaré que les sanctions devraient être au sommaire des discussions.

"Nous n'avons jamais soutenu les sanctions unilatérales", a-t-il déclaré, ajoutant que la Russie a toujours été très claire à ce sujet.

Interrogé sur ses attentes par rapport aux négociations, il a répondu que rien que le fait d'être capable de se mettre d'accord sur une perspective pour les mesures futures représentera un succès.

Il a ajouté que les négociations ne se limiteront pas au programme nucléaire iranien, mais abordera également les problèmes dans la région.

Concernant l'accord sur l'échange nucléaire signé entre l'Iran, la Turquie et le Brésil l'été dernier et connu sous le nom d'accord de Téhéran, M. Lavrov a déclaré que le document sert de mesure de confiance bien que le réacteur de recherche de Téhéran ne soit pas un projet du G5+1.

"Si l'AIEA prouve que le programme nucléaire iranien est pacifique, l'Iran aura tous les droits comme tous les autres pays d'utiliser l'énergie nucléaire", a-t-il expliqué.

Actuellement, l'AIEA ne peut confirmer que le programme est pacifique, ni prouver que ce programme est agressif, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine approuve un projet de réglementations pour mieux protéger les propriétaires
La Chine poursuivra les exportations des terres rares, envisageant la mise en place de quotas annuels
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes