Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.01.2011 08h26
L'Iran dément les informations sur le report de la mise en service de la centrale nucléaire de Bushehr

Le ministre iranien par intérim des Affaires étrangères Ali-Abkar Salehi a réfuté les allégations selon lesquelles la mise en service de la centrale nucléaire de Bushehr, la première à voir le jour en Iran, serait ajournée, a rapporté lundi le site web de la chaîne de télévision d'Etat IRIB TV.

M. Salehi, également chef de l'Organisation de l'énergie atomique de l'Iran (AEOI), a indiqué dimanche soir que "toutes les rumeurs relatives aux allégations, formulées par les Occidentaux, selon lesquelles le virus informatique Stuxnet avait endommagé la centrale nucléaire avaient été réfutées", a rapporté IRIB TV.

Comme annoncé précédemment, les travaux devant aboutir à la mise en service de la centrale nucléaire de Bushehr suivent leurs cours sans ensombres, a confirmé M. Salehi.

"Nous espérons qu'à la mi-février... la centrale nucléaire sera connectée au réseau énergétique national", a déclaré le ministre iranien.

Auparavant, le ministère iranien des Affaires étrangères avait démenti les rumeurs selon lesqelles un virus informatique avait endommagé les systèmes informatiques de la centrale nucléaire de Bushehr, affirmant que le virus, qui avait affecté les ordinateurs personnels des employés de la centrale, avait été nettoyé.

La Russie a signé en 2005 avec l'Iran un accord d'un montant d'un milliard de dollars sur la construction de la centrale nucléaire iranienne. Le lancement de la centrale, prévu initialement en 1999, a été reporté plusieurs fois en raison d'entraves technologiques et financières, ainsi que des pressions exercées par les Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Année d'amitié sino-pakistanaise lancée à Islamabad
L'Ukraine a acheminé la majorité de son uranium hautement enrichi à la Russie
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse