Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.12.2010 08h24
L'UE exprime ses préoccupations devant les violations massives des droits de l'homme en Côte d'Ivoire

L'Union européenne (UE) a exprimé jeudi à Genève ses sérieuses préoccupations devant les violations massives des droits de l'homme, perpétrées en Côte d'Ivoire.

"Nous avons condamné à l'unanimité la violence, les exécutions extra judicaires, les disparition forcées, les détentions arbitraires, l'incitation à la haine, la violence sexuelle et les autres violations des droits de l'homme", a annoncé la Belgique au nom de l'UE lors de la 14e session extraordinaire du Conseil des Droits de l'homme de l'ONU tenue à Genève.

L'UE a condamné de la manière la plus ferme les violations contre les civils, y compris les nombreux cas de violence sexuelle, commis dans un climat d'impunité.

Elle a également condamné les interférences avec les médias non gouvernementaux, ainsi que l'utilisations des médias gouvernementaux pour inciter à la haine.

L'UE est prête à lancer une action humanitaire. La Commission européenne vient d'affecter cinq millions d'euros à un fond d'urgence pour l'aide humanitaire aux victimes de la crise en Côte d'Ivoire et à ceux qui se sont réfugiés dans les pays voisins.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher