100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.11.2010 11h50
Droits de l'homme : plusieurs pays critiquent les Etats-Unis (SYNTHESE)

Plusieurs pays, pour la plupart des pays de développement, ont profité de la 9e session de l' examen périodique universel du Conseil des droits de l'homme de l' ONU, en cours à Genève, pour critiquer les records des droits de l' homme aux Etats-Unis.

Ces pays ont évoqué, en ce qui concerne les Etats-Unis, le problème de la ratification des conventions internationales des droits de l'homme, la discrimination raciale, les crimes de guerre, et la torture.

Les Etats-Unis ont ratifié seulement un tiers des instruments internationaux des droits de l'homme, a indiqué la délégation de la Corée du Sud, tout en recommandant aux Etats-Unis de ratifier les conventions telles que la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la Convention relative aux droits de l'enfant.

L'Egypte, Cuba, l'Iran et plusieurs autres pays ont exprimé leurs preoccupations sur les violations des droits de l'homme commises par les troupes américaines en dehors des Etats-Unis.

De plus, l'Egypte a appelé les Etats-Unis à lancer des enquêtes indépendantes crédibles sur les violations des lois des droits de l'homme commises par les forces américaines en Irak.

Evoquant l'opération militaire des Etats-Unis en Afghanistan et Irak, le secrétaire adjoint d'Etat américain Michael Posner a affirmé que son pays s'engage à respecter la Constitution et toues les lois domestiques et internationales.

La délégation américaine a également fait savoir que depuis l' arrivée au pouvoir du président américain Barack Obama en janvier 2009, le nombre des personnes détenues à Guantanamo était tombé de 242 à 174. Elle n'a toutefois pas donné un calendrier pour la fermeture de ce centre de détention.

La délégation américaine a rejeté les accusations conernant la torture.

L'examen périodique universel (EPU) est un nouveau mécanisme créé par la résolution 60/251 de l'Assemblée générale, qui a mis en place le Conseil des droits de l'homme.

La résolution dispose que le Conseil aura pour vocation de " procéder à un examen périodique universel, sur la foi d' informations objectives et fiables, du respect par chaque Etat de ses obligations et engagements en matière de droits de l'homme de façon à garantir l'universalité de son action et l'égalité de traitement de tous les Etats.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les émissions des véhicules sont devenues la cause principale de la pollution de l'air en Chine
Des bouddhistes tibétains recoivent un "doctorat" à Beijing
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine
Cela aurait été un crime dans tout autre pays également
Rares, comme leur nom l'indique
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple