100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.11.2010 08h17
Un sommet franco-britannique sur la coopération en défense (AVANT PAPIER)

Le président français Nicolas Sarkozy rencontrera mardi à Londres le Premier ministre britannique David Cameron pour un sommet franco-britannique portant notamment sur la coopération en matière de la défense.

Ce sommet "marquera le début d'un engagement à long terme pour une coopération plus étroite sur des projets de défense et de sécurité avec la France", a indiqué le secrétaire britannique à la Défense, Liam Fox, dans un article publié dimanche dans le Sunday Telegraph.

L'entretien entre les deux hommes vise à "renforcer les relations à tous les niveaux (entre la Grande-Bretagne et la France)" et à "favoriser une coopération plus étroite en matière de la défense, y compris la formation commune, l'acquisition d'équipements et de technologies, l'interopérabilité et l'échange d'informations entre nos deux armées", a écrit M. Fox.

La Grande-Bretagne et la France disposent des armées les plus puissantes en Europe de l'Ouest, mais elles ont toutes deux annoncé des plans pour réduire leurs dépenses publiques afin de contrôler les déficits budgétaires. Au dire de M. Fox, les deux pays peuvent développer leur capacité de défense "d'une manière plus rentable", et éviter une "double dépense".

Assurant que la défense relève de la souveraineté, M. Fox s'est déclaré convaincu qu'"une coopération plus étroite entre la Grande- Bretagne et la France rendra l'OTAN plus forte".

MM. Cameron et Sarkozy doivent signer un traité de défense " ambitieux" entre la Grande-Bretagne et la France qui garantira que ce nouvel élan dans la coopération militaire.

Il ne s'agira pas d'une répétition de l'appel de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair de 1998, appel à un approfondissement de la coopération bilatérale au sein de l'Union européenne (UE), a indiqué le secrétaire à la Défense. "Ce n'est pas, non plus, un coup de pouce pour (mettre en place) une force armée de l'UE, à laquelle nous nous opposons."

A l'issue d'un sommet à Saint Malo, en France, l'ancien président français Jacques Chirac et l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair avaient appelé il y a douze ans à une politique commune de défense européenne.

Aujourd'hui à Paris, il existe aussi une volonté d'approfondir la coopération avec la Grande-Bretagne.

La semaine dernière, le ministre français de la Défense Hervé Morin a plaidé pour un renforcement de la coopération en matière de groupes aéronavals.

"On pourrait avoir des exercices communs, mais aussi disposer d'un groupe de Rafale pouvant profiter de la plateforme britannique, ce qui permettrait d'avoir une permanence à la mer", a estimé M. Morin.

Pour M. Morin, "c'est une complémentarité et un véritable symbole de ce que peut être l'Europe de la défense".

Mais les relations entre Paris et Londres ne sont pas sans faille.

Les Français sont "toujours préoccupés par l'euroscepticisme des conservateurs britanniques", a confié un haut responsable anonyme français au quotidien britannique Financial Times. Les Français n'ont pas encore oublié la décision prise il y a des années par M. Cameron de retirer sa formation politique du Parti populaire européen (PPE), qui regroupe des partis chrétiens- démocrates et conservateurs dans les pays membres de l'UE.

Alors que la signature d'un traité de défense sera un début prometteur, il reste à voir si les deux dirigeants peuvent établir une coopération solide, a commenté le Financial Times.

A Londres, les ministres des Finances, de la Défense et des Affaires étrangères des deux pays doivent tenir aussi des séances de travail parallèles pour discuter de la question de l'Afghanistan, où les deux pays déploient des forces armées, et coordonner leurs positions sur les sujets du sommet du G20 à Séoul, en Corée du Sud.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial : l'Expo 2010 de Shanghai, une opportunité d'étudier le futur au milieu de défis
Chine : le profit industriel augmente de 53,5% pour les neuf premiers mois de l'année
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire