100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.10.2010 09h39
La Chine et l'UE verront leurs relations plus dynamiques et fructueuses (INTERVIEW)

La Chine et l'Union européenne (UE) verront leurs relations plus dynqmiques et fructueuses si les deux parties gérent correctement les intérêts et les préoccupations majeurs de l'autre partie, a déclaré dimanche l'ambassadeur de la Mission de Chine auprès de l'UE, Song Zhe.

Tant que les deux parties respectent les principes d'égalité, de confiance mutuelle et du bénéfice mutuel en poursuivant une coopération gagnant-gagnant, les relations Chine-UE auront un avenir plus prometteur, a dit Song Zhe dans une interview accordée à Xinhua avant le 13ème sommet Chine-UE.

M. Song a indiqué que cette année marque le 35e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques entre la Chine et l'UE, et le prochain sommet Chine-UE est également le premier entre les dirigeants de la Chine et de l'UE depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne.

Grâce aux efforts conjoints, les relations entre les deux parties ont fait de grands progrès et a formé un cadre de coopération de tous azimuts, de niveaux multiples et de grande envergure, a-t-il ajouté.

Le fondement des relations politiques Chine-UE a été consolidé par des échanges fréquents de haut niveau cette année, a-t-il dit, en rappelant les voyages en Chine du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, du président du Parlement européen Jerzy Buzek, de la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, et d'autres hauts fonctionnaires de l'UE.

La confiance mutuelle stratégique a également été renforcée au cours du premier dialogue stratégique Chine-UE de haut niveau qui s'est tenue cette année.

En même temps, les relations économiques et commerciales Chine- UE ont maintenu une croissance soutenue. Le volume du commerce bilatéral a atteint 305,8 milliards de dollars pour les huit premiers mois, en hausse de 36,2% par rapport à la même période l'année précédente.

M. Song a déclaré que l'UE demeure le plus grand partenaire commercial de la Chine, le plus important marché d'exportation, et la plus grande source d'importation de technologies, ainsi que son deuxième marché d'importation et la quatrième plus grande source d'investissements étrangers, tandis que la Chine reste la plus grande source d'importation de l'UE, son deuxième plus grand partenaire commercial, et son deuxième grand marché d'exportation.

En outre, la coopération Chine-UE s'est régulièrement élargie et approfondie. Les dialogues entre les deux parties couvrent maintenant plus de 50 domaines, et l'accent sera mis sur le changement climatique, les économies d'énergie et l'économie à faible carbone.

Il a fait savoir que le premier Forum culturel UE-Chine de haut niveau se tiendra en marge du sommet Chine-UE, pour porter les échanges entre les deux cultures et les deux civilisations à un niveau plus élevé.

"Comme de plus en plus d'amis européens ont une compréhension plus approfondie et complète de la Chine, l'UE est considérée comme plus stable et plus positive dans ses politiques envers la Chine, car cela sert des intérêts de l'UE, a dit M. Song. Il est naturel que la Chine et l'Europe ont des divergences et des frictions, a-t-il affirmé. La Chine, en tant que le plus grand pays en développement du monde, diffère de l'UE, le plus grand bloc de pays développés, dans l'histoire, la culture, la tradition, les systèmes sociaux et le niveau de développement économique, a noté M. Song.

Tenant compte de ces différences et frictions, on doit remarquer que les progrès positifs et continus constituent la tendance principale dans les relations Chine-UE, a-t-il estimé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre le roi du Cambodge
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?