100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.08.2010 13h45
Les statues de « grands hommes politiques du XXe siècle » à Montpellier, parmi lesquels celles de Mao Zedong et de Lénine

Dix statues de « grands hommes politiques du XXe siècle », parmi lesquels Mao Zedong, fondateur de la nouvelle Chine et Lénine, créateur du premier pays socialiste seront installées à Montpellier, ville du sud de la France.

Actuellement, les cinq premières statues de Lénine, du leader du parti socialiste français Jean Jaurès, de l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, de l'ancien président américain Franklin Roosevelt et de l'ancien chef d'Etat français Charles de Gaulle ont été érigées le 18 août à l'est de la commune et doivent être inaugurées à la mi-septembre. Chacune de ces statues en bronze hautes de 3,3 m et pesant entre 850 kg et une tonne a un coût de construction de 200 000 euros.

En plus des cinq statues ci-dessus, celles de Mao Zedong, du Père de la nation indienne Gandhi, de la première Premier ministre israélienne Golda Meir, de l'ancien président de l'Afrique du Sud Nelson Mandela et de l'ancien chef d'Etat égyptien Gamal Abdel Nasser, sont aussi prévues pour être achevées avant la fin de l'année 2011.

C'est le président de la région Languedoc-Roussillon et ancien maire de Montpellier Georges Frêche qui a pris l'initiative de ce projet des statues des « grands hommes du XXe siècle » dont l'objet est de « faire que les jeunes puissent réfléchir aux pensées politiques de ces grands personnages historiques devant ces statues ». En parlant de construire la statue de Mao Zedong, M. Georges Frêche a dit que c'était parce qu'« il a rétabli la dignité de la Chine ». A propos de Lénine, il a précisé que c'est Lénine qui a changé le monde du XXe siècle. « Chez Lénine, il y a deux moments lumineux : la révolution d'Octobre. Et puis il y a la décolonisation car 1917 a changé la face du monde. Sans 1917, il n'y aurait pas eu la décolonisation de l'Afrique, de l'Inde, de la Chine et, de façon générale, du monde dit en voie de développement », a-t-il expliqué.

Selon certaines sources, M. Georges Frêche avait voulu ériger une statue pour l'ancien chef d'Etat Joseph Staline, mais a abandonné finalement du fait de controverses trop violentes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration