100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.07.2010 16h32
Le Portugal ne sera pas forcé d'abandonner l'euro (président)

Le président portugais Anibal Cavaco Silva a indiqué lundi que le Portugal ne sera pas obligé d'abandonner l'euro, la monnaie unique européenne.

Le président portugais a tenu ces propos en réponse aux déclarations du lauréat du prix Nobel Paul Krugman, selon lesquelles le Portugal pourrait être obligé d'abandonner l'euro après la Grèce sous le fardeau de la dette.

Dans une interview accordée au journal espagnol El Pais, M. Krugman a noté qu'il est fort possible que la Grèce ait à quitter la zone euro et que l'atmosphère puisse avoir un effet contagieux sur d'autres pays comme le Portugal.

Le Portugal et l'Espagne sont considérés comme les pays de la zone euro les plus susceptibles de demander une aide financière dans la mesure où ils sont confrontés à un problème de dette similaire à celui de la Grèce.

Selon M. Cavaco, un économiste, les prédictions sur un éventuel abandon de l'euro par le Portugal ou la Grèce attestent d'un manque de connaissances sur ce qu'est la zone euro.

Il s'est dit confiant dans le fait que Bruxelles ne laissera pas une telle situation se produire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : la production de grain cet été baisse pour la première fois depuis sept ans
Rencontre entre Wu Bangguo et le président du Conseil régional de Rhône-Alpes sur les liens bilatéraux
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial
Qui de la Chine ou de l'Inde vieillit le mieux ?
Le Japon devrait payer la Chine de retour