100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.07.2010 13h23
Paris : semaine de la mode

Christian Dior a donné sa réponse aux inquiétudes financières dans le monde. La maison de couture a décidé qu'une attitude "plus audacieuse c'est mieux" et l'a montré lors d'un défilé au Musée Rodin à Paris lundi.

La semaine de la mode se tient jusqu'à jeudi et présente les créations de Chanel, d'Armani et de Valentino. Givenchy a décidé de montrer ses créations cette saison lors d'un "rendez-vous unique".

Au premier jour de la semaine de la mode, le styliste britannique, John Galliano, a joué le jardinier avec les souvenirs de sa jeunesse entourés par la beauté de la nature.

Dior a abandonné l'idée du classique et des formes carrées après la Seconde Guerre mondiale, et ce en faveur des formes minces et des jupes voluptueuses. A cette époque, ce changement avait été critiqué pour ces abus et son gaspillage de tissu. Sa collection avait tout même beaucoup plu à de nombreuses femmes parisiennes.

Galliano voulait impressionner le public avec un sentiment de relance de l'économie dotée d'une forte créativité.

D'autres looks étaient composés de mélanges de couleurs vives comme le rose, le rouge, le violet, le jaune et le turquoise.

Certains mannequins arboraient du cellophane en couvre-chef, plastique utilisé par les fleuristes pour emballer un bouquet de fleurs.

Le dernier salut de Galliano pour Dior était presque aussi attendu que les vêtements. Cette fois, il a porté un costume des années 20 avec un chapeau en paille et a dévoilé une touche théâtrale pour le final.


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?