100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2010 15h42
Le roi de Jordanie et Abbas demandent la levée du siège israélien sur Gaza

Le roi Abdullah II de Jordanie et le président palestinien Mahmoud Abbas ont vivement recommandé à la communauté internationale mardi de prendre des mesures immédiates et efficaces pour mettre un terme au siège "illégal et inhumain" israélien sur la bande de Gaza.

Au cours d'une rencontre mardi à Amman, la capitale jordanienne, les deux leaders ont discuté des mesures nécessaires pour adopter une position internationale ferme face aux politiques israéliennes qui empêchent de progresser dans les efforts de paix, selon le reportage de l'agence de presse publique Petra.

Les deux officiels ont insisté au cours de la rencontre sur la nécessité de mettre un terme aux mesures unilatérales israéliennes qui représentent une violation claire du droit international et sapent les efforts pour résoudre le conflit israélo-palestinien sur la base de la solution à deux Etats.

Le dirigeant jordanien a indiqué que la communauté internationale doit agir rapidement et efficacement pour réaliser les progrès nécessaires au Moyen-Orient en ce moment où le maintien de la situation actuelle représente un danger à la paix internationale et régionale dans cette région.

S'exprimant à l'issue de la rencontre, Abbas a indiqué que les discussions avec le roi ont évoqué tout ce qui peut être fait après l'expiration du délai de quatre mois de discussions de proximité entre Palestiniens et Israéliens.

"Nous avons aussi discuté des mesures qu'il faudra prendre pour lever le blocus imposé sur la bande de Gaza et nous avons tous les deux convenu qu'il faut qu'Israël mette un terme au blocus sur tous les points de passage vers Gaza et les ouvrir totalement à toutes les denrées que veulent les Palestiniens", a indiqué Abbas.

Israël a imposé un blocus sévère sur l'enclave côtière depuis que le mouvement islamique s'est emparé du territoire en 2007 après avoir défait les forces rivales du Fatah qui dirige actuellement la Cisjordanie.

Depuis l'imposition du siège, Israël a interdit l'entrée des livraisons essentielles de vivres dans l'enclave côtière, ainsi que le carburant, le métal et les matériaux de construction.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »