100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.06.2010 15h57
Des bateaux palestiniens se rendront en mer de Gaza pour soutenir des navires humanitaires libanais

Des dizaines de bateaux palestiniens ont pris la mer de Gaza en préparation à l'accueil de deux navires humanitaires libanais qui devraient arriver bientôt dans le territoire sous le coup d'un blocus.

Jamal al-Khoudary, député indépendant et membre du comité populaire contre le siège, a déclaré lors d'une conférence de presse que le gouvernement libanais avait approuvé le départ des deux navires humanitaires pour Gaza.

Toutefois, un rapport publié par le journal Al-Hayat basé à Londres, a cité des officiels libanais qui affirmaient dimanche n'avoir reçu aucune demande de la part des organisateurs de la flottille libanaise.

D'après le reportage, le droit libanais interdit aux navires de se rendre dans des régions comme Gaza qui sont sous le contrôle israélien.

"Les activistes à bord des navires ne seront pas intimidés par les menaces d'usage de la force israéliennes visant à les empêcher d'arriver à Gaza", a affirmé Al-Khoudary.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a tenu le gouvernement libanais responsable de toute "confrontation violente ou dangereuse" lorsque la marine israélienne a tentera d'empêcher la flottille humanitaire de rompre le siège maritime sur Gaza.

Les navires libanais Mariam et Naji al-Ali transporteront 50 activistes internationales arabes, des journalistes et des médicaments destinés essentiellement pour la dialyse et le traitement du cancer, a précisé Al-Khoudary.

La marine israélienne a attaqué le mois dernier une flottille humanitaire internationale en route pour Gaza, tuant neuf activistes et blessant plusieurs dizaines d'autres.

L'attaque a provoqué des critiques à travers le monde, pendant que les organisateurs ont promis de poursuivre l'envoi des bateaux à Gaza pour défier le blocus israélien en vigueur depuis trois ans.

Israël impose un blocus sévère sur la bande de Gaza dirigée par le Hamas depuis que les militants ont enlevé le soldat Gilad Shalit lors d'un raid transfrontalier en juin 2006.

Israël et l'Egypte ont bloqué leurs frontières avec Gaza en juin 2007 lorsque le mouvement islamique du Hamas s'est emparé du territoire en infligeant une défaite aux forces de sécurité fidèles au président palestinien Mahmoud Abbas, soutenu par les Occidentaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
La Chine formule quatre «espoirs» pour le Sommet du G20 de Toronto
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises