100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2010 12h44
Obama salue la décision de la Chine de poursuivre la réforme du taux de change

Le président américain Barack Obama a déclaré samedi que la décision de la Chine de poursuivre la réforme du taux de change du yuan chinois était "un pas constructif".

"La décision de la Chine de rendre plus flexible son taux de change est un pas constructif pouvant aider à suavegarder la reprise et contribuer à une économie mondiale plus équilibrée", a dit M. Obama dans un communiqué.

La Banque populaire de Chine, la banque centrale chinoise, a annoncé plus tôt samedi sa décision de poursuivre la réforme du régime du taux de change afin de renforcer la flexibilité du taux de change du yuan chinois.

Le secrétair américain au Trésor, Timothy Geighner s'est félicité également samedi de la decision de la Chine de poursuivre la réforme du taux de change.

"Nous saluons la décision de la la Chine de rendre plus flexible son taux de change", a dit Geithner dans un communiqué.

"La mise en oeuvre vigoureuse de cette décision apporterait une contribution positive à une croissance forte et équilibrée de l'économie mondiale, nous voudrions poursuivre notre travail avec la Chine dans le cadre du G20 et bilatéral pour renforcer la reprise", a dit le ministre américain.

Geithnr avait déclaré récemment devant le Congrès que le yuan chinois est une monnaie souveraine et que la décison de réformer le taux de change de la monnaie chinoise devrait être prise par le gouvernement chinois.

Il a dit qu'un yuan chinois fort serait bénéfique pour la Chine parce qu'il augmenterait le pouvoir d'achat des ménages et encouragerait les entreprises à tourner vers la production en réponse à la demande intérieur, plutôt que pour l'exportation.

Il a noté que bien que le yuan chinois soit fixé essentiellement au dollar américain au cours des deux dernières années, la monnaie chinoise s'est appréciée d'environ 9% par rapport aux monnaies de ses principaux partenaires commerciaux.

Il a souligné que les économies chinoise et américaine sont complémentaires.

Au premier trimestre de 2010, les exportations américaines vers la Chine ont augmenté près de 50% par rapport à la même période de 2009, alors que les exportations américaines vers le reste du monde n'ont augmenté que de moins de 20%.

Geighner a dit que les Etats-Unis et le peuple américain ont bénéficié, et continueront de bénéficier du renforcement de nos relations économiques avec la Chine.

"Nous ne pouvoir pas nous permettre de rater l'occasion que présente la croissance de la Chine", a-t-i conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine formule quatre «espoirs» pour le Sommet du G20 de Toronto
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »