100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.06.2010 14h51
Le vice-président chinois appelle à approfondir la coopération Chine-Nouvelle-Zélande

Le vice-président chinois, Xi Jinping, a appelé jeudi à renforcer la coopération entre la Chine et la Nouvelle-Zélande dans divers domaines, afin de hisser les relations bilatérales à un plus haut niveau.

A l'occasion de la cérémonie d'ouverture d'un séminaire sur le libre-échange entre les deux pays tenu à Auckland, M. Xi, arrivé jeudi matin pour effectuer une visite de trois jours, a déclaré devant les hommes d'affaires locaux que la Chine et la Nouvelle-Zélande sont deux importants pays de la région Asie-Pacifique, et que le renforcement de la coopération d'échanges dans divers domaines doit être bénéfique non seulement au bien-être des deux populations, mais aussi au redressement de l'économie régionale et mondiale.

M. Xi a indiqué qu'il existe de fréquents échanges de visite de haut niveau entre les deux pays et que la base politique des relations bilatérales est solide et en bon état.

Afin de promouvoir la coopération globale, M. Xi a prononcé une proposition de quatre points visant à pousser en avant les relations bilatérales.

Premièrement, se concentrer sur les secteurs importants et explorer le potentiel coopératif. Selon lui, la Nouvelle-Zélande est riche en ressources et dispose de sciences et de technologies avancées, alors que la Chine dispose d'un marché énorme et d'une main-d'oeuvre peu chère mais très efficace, donc les deux pays peuvent se concentrer dans l'avenir sur l'amélioration de la coopération économique et commerciale.

Deuxièmement, il faut élargir les secteurs de coopération et enrichir leur contenu. M. Xi a souligné que les deux pays peuvent pleinement profiter de l'accord de libre-échange pour approfondir la coopération commerciale dans tous les domaines, tout particulièrement dans les domaines tels que l'énergie alternative, l'environnement et la technologie biologique, entre autres.

Troisièmement, il faut renforcer la coopération sur des affaires régionales et pousser en avant le développement multilatéral. La Chine et la Nouvelle-Zélande peuvent jouer un rôle plus important dans le développement économique de la région Asie-Pacifique, a-t-il affirmé.

Quatrièmement, il faut élargir la sphère des échanges et chercher un développement harmonieux. La Chine constitue l'une des plus importantes sources d'étudiants étrangers et un marché croissant de touristes étrangers à destination de la Nouvelle-Zélande, a-t-il indiqué, en espérant renforcer les échanges et la coopération dans les domaines tels que l'éducation, la technologie, la culture et le tourisme.

La Nouvelle-Zélande est la troisième étape de la tournée dans quatre pays de M. Xi, qui l'a déjà conduit au Bangladesh et au Laos, et le conduira encore en Australie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois en visite officielle en Russie
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?