100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2010 16h55
La France est décidée à conserver la note AAA de la dette souveraine française

François Baroin, Ministre français du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, vient de déclarer le 30 mai que l'objectif de la France de conserver la note AAA de la dette souveraine française est "tendu" et conditionne en partie l'application effective de la réforme économique les décisions sur la réduction des déficits.

Lors d'une interview accordée ce jour-là à des journalistes de la TF1, François Baroin a dit : "Nous devons maintenir notre AAA, réduire notre endettement pour éviter d'être trop dépendant des marchés, et nous devons le faire dans la durée, d'où l'idée de la révision constitutionnelle, pour bien montrer que c'est pas simplement un coup pour rien pour faire plaisir à des marchés, mais vraiment une nouvelle inflexion, une nouvelle tendance, une nouvelle discipline budgétaire française".

Il avait déjà déclaré auparavant que la France bénéficie actuellement de la meilleure note accordée par les agences de notation. Etre noté AAA permet à Paris de financer ses déficits et ses dettes à un coût minime, à peine supérieur à celui exigé de l'Allemagne, la référence en Europe. Pour conserver ce fameux label, la France doit tout faire pour rassurer les agences de notation sur sa capacité à gérer correctement sa dette. Le 28 mai, l'agence de notation Fitch Ratings a abaissé la note de l'Espagne de AAA à AA plus, estimant que les efforts du gouvernement pour réduire le déficit risquaient de peser sur la croissance. Bien que la perspective de la notation est maintenue au niveau « stable », mais cette nouvelle a provoqué de l'inquiétude au sujet de l'économie de la zone euro, la baisse de celui-ci à l'encontre du dollar américain ainsi que la chute de l'indice composite de référence des trois principales actions du marché boursier newyorkais.

Le 20 mai dernier, le Président français Nicolas Sarkozy a annoncé que son gouvernement a décidé de prendre une série de mesures pour assurer la réforme de la gestion financière publique et pour diminuer me déficit budgétaire, ce afin de réaliser l'équilibre permanent de la finance publique française. Il en visage en plus d'introduire des modifications dans la Constitution française et la réalisation de l'équilibre permanent de la finance publique française sera inscrit en tant qu'objectif dans un article de cette Constitution. D'après l'idée du Président français, la Constitution révisée exigera a chaque nouveau gouvernement de communiquer dès après son établissement son objectif de fonctionnement financier durant tout le temps de son mandat et il faut en même temps communiquer explicitement le délai de la réalisation de l'équilibre budgétaire.

Nicolas Sarkozy a répété déjà à plusieurs reprises que le gouvernement français est décidé à tout faire pour que la part du déficit budgétaire dans le Produit intérieur brut (PIB) de 8,2% en 2010 diminue à 4,6% en 2012.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?