100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.04.2010 10h12
Le Liban et l'Espagne discutent des "menaces" israéliennes

Le Premier ministre libanais Saad Hariri s'est entretenu lundi par téléphone avec son homologue espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero pour discuter des "menaces" d'Israël à l'égard du Liban et de la Syrie.

"Cette discussion téléphonique s'inscrit dans le cadre des contacts que maintient M. Hariri avec les dirigeants européens, en vue de faire face à l'escalade des menaces israéliennes contre le Liban et la Syrie", a déclaré dans un communiqué le bureau du Premier ministre.

"M. Hariri a souligné la nécessité que l'Europe adopte des mesures concrètes pour faire pression sur Israël afin de pousser ce pays à accepter les demandes palestiniennes justes et légitimes, et à respecter les efforts de la communauté internationale pour faire avancer le processus de paix au Moyen-Orient", a-t-il ajouté.

Le chef de gouvernement libanais a également souligné que son pays s'engageait totalement à respecter la résolution 1701 des Nations unies qui a mis fin à la guerre entre Israël et le groupe armé chiite libanais Hezbollah en 2006.

M. Zapatero a affirmé à M. Hariri que son pays, actuellement à la tête de la présidence tournante de l'Union européenne, travaillerait avec toutes les parties concernées au sein de la communauté internationale pour relancer le processus des négociations israélo-palestiniennes, et qu'il considérait cette question comme une priorité à ce stade.

Il a également souligné que l'Espagne continuait de surveiller la situation dans la région pour garantir un climat de stabilité et de dialogue, selon le communiqué.

Cette conversation de MM. Hariri et Zapatero fait suite à certains reportages de médias arabes et israéliens selon lesquels la Syrie aurait transféré des missiles Scud au Hezbollah au Liban, une accusation démentie à la fois par la Syrie et par le Hezbollah.

Le porte-parole du département d'État américain Philip Crowley a déclaré la semaine dernière que le Liban serait exposé à "un risque significatif" si la Syrie transférait des missiles Scud au Hezbollah.

Le Liban accuse Israël de violer quotidiennement son espace aérien, soulignant qu'il s'agit d'une infraction à la résolution 1701, tandis qu'Israël accuse le Hezbollah de se réarmer dans la zone frontalière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le bilan s'alourdit à 2 220 morts
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 183 morts
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine