100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.04.2010 08h28
Crash de l'avion du président polonais : des leaders mondiaux attendus aux funérailles

Des chefs d'Etat et de gouvernement ont annoncé leur présence aux cérémonies organisées à la mémoire des victimes de l'accident d'avion survenu près de Smolensk, en Russie, qui a coûté la vie à 96 personnes, dont le président polonais Lech Kaczynski et son épouse Maria Kaczynski, ont indiqué mercredi des médias locaux.

La Maison Blanche a annoncé que le président américain Barack Obama arriverait à Cracovie pour assister aux funérailles du couple présidentiel. Et dans le cadre de sa première visite en Pologne, M. Obama sera accompagné de sa femme, Michelle Obama.

Selon la secrétaire de la présidence russe en charge de la presse, Natalya Tymakova, le président russe Dmitri Medvedev se rendra en Pologne si son agenda très chargé le lui permet.

Sont attendus aux cérémonies funéraires le président allemand Horst Koehler et sa chancelière Angela Merkel. Par ailleurs, ce jour-là, les drapeaux sur les bâtiments des institutions publiques seront en berne.

De son côté, le chef d'Etat français Nicolas Sarkozy a annoncé sa présence dimanche aux funérailles du couple présidentiel polonais. M. Sarkozy a fait savoir que les drapeaux sur les édifices des institutions publiques françaises seraient en berne dimanche.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper sera également présent, a confirmé son porte-parole Dmitri Soudas. M. Harper a déclaré le 15 avril jour de deuil au Canada.

Par ailleurs, seront attendus le président tchèque Vaclav Klaus, la chef d'Etat lituanienne Dalia Grybauskaite, ainsi que le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen et le président de la Commission de l'Union européenne, Jose Manuel Barroso.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tempête de neige à Harbin
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine