100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.04.2010 08h44
L'avion dans lequel se trouvait le président polonais n'a rencontré aucun problème technique (enquêteurs russes)

Le crash de l'avion dans l' ouest de la Russie qui a tué le président polonais, Lech Kaczynski, et d'autres officiels polonais, n'est pas dû à des problèmes techniques, ont annoncé dimanche les enquêteurs russes.

Les résultats préliminaires du déchiffrage des boîtes noires de l'avion ont confirmé que l'avion n'a rencontré aucun problème technique, a déclaré Alexander Bastrykin, directeur du comité d' enquête russe, au Premier ministre Vladimir Poutine.

« Le pilote a été informé des conditions météorologiques difficiles, mais a pris la décision d'atterrir », a déclaré M. Bastrykin cité par l'agence de presse RIA Novosti.

Les enquêteurs russes et polonais enquêtent ensemble sur la cause du crash de cet avion.

« A Moscou, un groupe a commencé à déchiffrer l'enregistrement des voix dans le cockpit. La qualité de l'enregistrement est satisfaisante, et on a toutes les chances d'obtenir des informations précises sur le vol », a expliqué le ministre russe des Transports, Igor Levitin, à M. Poutine.

M. Poutine et son homologue polonais, Donald Tusk, ont déposé dimanche des fleurs sur le site du crash.

Le Tupolev Tu-154 transportant M. Kaczynski et des officiels ont touché le sommet des arbres alors qu'il tentait d'atterrir dans un épais brouillard à l'aéroport de Simolensk samedi matin, entraînant la mort des 96 passagers à bord.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prochaine discussion à New York entre six puissances mondiales sur le problème nucléaire iranien
Kirghizstan: l'opposition affirme avoir pris le pouvoir et formé un nouveau gouvernement
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise