100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.04.2010 08h22
Au total 97 personnes tuées dans le crash de l'avion du président polonais

Quatre-vingt-dix-sept personnes sont mortes samedi dans le crash de l'avion transportant le président polonais Lech Kaczynski à Smolensk, a annoncé samedi le ministre russe des Situations d'urgence, Sergueï Shoigu.

M. Shoigu, qui était présent sur le site du crash, a indiqué que les 97 cadavres seront placés dans des cercueils et transportés vers l'aéroport moscovite de Domodedovo.

"Les corps des victimes seront envoyés à Moscou pour identification", a-t-il expliqué.

Plus tôt, on apprenait que 96 personnes, dont 88 appartenant à la délégation polonaise, et huit membres d'équipage, avaient été tuées dans le crash.

"Les deux boîtes noires ont été retrouvées et on a commencé à les examiner", a informé M. Shoigu.

Le comité d'enquête du procureur général russe a ouvert une enquête sur ce crash.

"L'enquête prend en considération plusieurs théories..dont des conditions climatiques défavorables, une erreur humaine et des dysfonctionnements techniques", a indiqué le comité dans le communiqué.

D'après l'agence de presse Interfax, le vice-directeur du siège de la force aérienne russe a déclaré que les contrôleurs du trafic aérien avaient conseillé au pilote de ne pas atterrir en raison de l'épais brouillard, mais que cette suggestion avait été ignorée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prochaine discussion à New York entre six puissances mondiales sur le problème nucléaire iranien
Kirghizstan: l'opposition affirme avoir pris le pouvoir et formé un nouveau gouvernement
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise