100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.04.2010 08h08
La Mauritanie et la Turquie vont coopérer dans la lutte contre le terrorisme

La Mauritanie et la Turquie ont signé dimanche à Nouakchott un mémorandum sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, annonce-t-on de source officielle.

Le mémorandum a été signé par le ministre mauritanien de l'Intérieur, Mohamed Ould Boilil, et son homologue turc, Besir Atalay, en visite à Nouakchott depuis samedi.

L'accord va "permettre aux deux pays d'approfondir leurs relations de coopération dans les domaines de la sécurité, de la formation et des échanges économiques", indique un communiqué conjoint.

Il prévoit, précise le texte, l'organisation de stages, des échanges d'expériences entre administrations chargées des pompiers, de la planification urbaine, de l'Etat civil et des services en relation avec les infrastructures.

La partie turque a remis à la partie mauritanienne, pour étude, le projet de texte de la convention de coopération sécuritaire entre les deux pays, ajoute le communiqué.

Avant de quitter Nouakchott dimanche soir, le ministre turc a annoncé que son pays ouvrira bientôt une ambassade à Nouakchott.

Au cours de son séjour, il a tenu des rencontres avec de hauts responsables mauritaniens, notamment le chef du gouvernement Moulay Ould Mohamed Laghdha, auquel il a transmis l'invitation de son homologue turc à visiter la Turquie prochainement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image