100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.03.2010 08h27
France : A quatre jours des élections régionales, le point sur les grandes tendances (papier général)

A quatre jours du premier tour des élections régionales, la campagne amorce le dernier tronçon alors que près d'un électeur sur deux n'a pas encore arrêté son choix, selon les sondages. L'opposition de gauche est donnée gagnante dans la quasi-totalité des régions, selon les dernières enquêtes d' opinion.

A l'approche du premier tour des élections régionales fixé au dimanche 14 mars, le nombre de Français tentés par l'abstention reste élevé, 48 % selon une enquête CSA - « le Parisien»-« Aujourd' hui en France » du 6 mars, soit presque dix points de plus qu'en 2004 (dernières élections régionales).

Selon le même sondage, les listes de gauche totalisent 52 % des intentions de vote contre 28 % pour la majorité (Union pour un Mouvement Populaire, UMP). Au sein de la gauche, le Parti socialiste (PS) est crédité de 31 %, nettement devant Europe Ecologie (14 %).

Quatre régions polarisent l'attention des médias, à commencer par l'Alsace. C'est avec la Corse l'une des deux régions dirigées par la droite. Les derniers sondages créditent celle-ci d'un léger avantage.

La région Île de France (région parisienne) est particulièrement suivie par les médias en raison de la candidature de Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement et de la recherche. Le parti socialiste y est donné gagnant par tous les sondages et les écologistes y font une progression notable avec 18% des intentions de vote.

La région Provence-Alpes Côte d'Azur est également sous les projecteurs en raison de la présence de Jean-Marie Le Pen, président du parti d'extrême droite Front National, dont c'est sans doute sa dernière candidature. Le leader du FN semble assuré de faire plus de 10 %, donc de pouvoir se maintenir au second tour.

La région Languedoc-Roussillon enfin est très suivie pour le bras de fer qui s'annonce entre la liste du président sortant Georges Frêche, (divers gauche), exclu du PS avec 50 de ses colistiers socialistes et la liste d'Hélène Mandroux, maire de Montpellier, investie par le PS.

Les élections régionales 2010 sont le dernier scrutin avant les présidentielles de 2012. Les grandes formations politiques travaillent donc leur positionnement dans cette perspective.

Le PS de Martine Aubry tente de remonter la pente et cherche à être plébiscité. La majorité présidentielle de Nicolas Sarkozy espère limiter les effets d'un vote sanction, dans un contexte de mi-mandat marqué par la crise économique. Les Verts enfin veulent confirmer leur percée des européennes de 2009.

Le président de la République, Nicolas Sarkozy et son Premier ministre, François Fillon, ont tous deux cependant exclu tout remaniement ministériel et tout changement de cap, quel que soient les résultats des élections régionales.

Au total 254 listes de candidats sont engagées dans les 26 régions (22 en métropole et 4 en outre-mer) pour le scrutin de dimanche. Depuis 1986, l'élection se fait au suffrage universel direct, avec des listes régionales composées de sections par département.

Chaque liste doit respecter le principe de la parité homme/ femme. Au soir du premier tour, les deux listes arrivées en tête de chaque région, ainsi que toutes celles ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés, pourront rester en lice pour le second tour du 21 mars.

Les régions françaises ont huit domaines de compétence majeurs: les transports publics, les lycées, la formation professionnelle et l'apprentissage, la culture (musées régionaux), le développement durable (avec la gestion des parcs naturels régionaux), le sport, l'emploi (par le biais d'aides à la création de PME) et la santé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine construit une banque d'enregistrement sur les langues
Nigeria : 500 morts dans les dernières violences intercommunautaires
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique