100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.09.2009 14h06
Ban dévoile des mesures pour le renforcement du partenariat ONU-UA dans le maintien de la paix

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a dévoilé lundi des mesures destinées à renforcer les capacités de l'Union africaine (UA) à mener les opérations de maintien de la paix autorisées par les Nations Unies.

Ces mesures concernent le soutien à l'organisation panafricaine dans le domaine financier, logistique et des ressources humaines.

"Je m'engage totalement à soutenir l'Union africaine pour qu'elle concrétise son potentiel, en tant que partenaire des Nations Unies, dans le maintien de la paix en Afrique", a souligné M. Ban dans un rapport soumis au Conseil de sécurité.

Il a souhaité renforcer le partenariat "stratégique" entre l'ONU et l'UA dans le domaine de la paix et de la sécurité.

Le rapport de M. Ban comprend une appréciation détaillée des recommandations sur les mécanismes UA-ONU, mis en place pour soutenir les opérations de l'UA de maintien de la paix.

L'UA a rendu public en décembre 2008 son propre rapport sur le même dossier.

M. Ban a proposé à l'ONU et à l'UA de prendre des mesures pour renforcer leurs liens et développer un partenariat plus efficace dans la résolution des problèmes de l'agenda commun.

Il a également suggéré l'usage du fonds de l'ONU, au cas par cas et sur une base semestrielle, dans les opérations de maintien de la paix menées par l'UA et autorisées par l'ONU.

L'UA et ses organisations sous-régionales peuvent "se déployer rapidement, avec des ressources limitées mais dans le cadre de la première réaction, lorsque les circonstances nécessitent une intervention robuste", a expliqué le secrétaire général Ban.

Outre le manque de ressources financières substantielles, a-t-il déclaré, celui de capacités institutionnelles suffisantes constitue le plus important défi pour l'UA dans le domaine de la maîtrise des crises, du soutien et de la planification stratégique.

L'ONU travaille actuellement avec la Commission de l'UA pour élaborer un nombre d'initiatives sur la construction des capacités nécessaires, a révélé M. Ban.

Les initiatives de l'ONU visent à aider l'UA à remédier à ses déficiences dans les domaines financier, logistique et des ressources humaines. Des responsables de l'UA seront invités à observer, au siège de l'ONU, le fonctionnement du système des ressources humaines et celui du Département des opérations de maintien de la paix (DPKO) de l'ONU.

Dans le cadre d'un autre arrangement, l'ONU déploiera un petit groupe d'experts pour aider l'UA à développer les fonctions initiales dans les domaines de la planification et du management financier.

M. Ban a reconnu à cette occasion l'existence de nombreuses difficultés dans la mise en opération de la Force africaine en attente.

"Alors que la Force africaine en attente a le potentiel d'apporter une importante contribution à la paix et à la stabilité en Afrique, elle aura besoin des engagements financier, matériel et logistique à long terme des partenaires et de plus en plus des Etats membres de l'Union africaine", a précisé M. Ban.

Il a signalé l'importance de ressources substantielles pour assurer le succès des opérations de maintien de la paix menées par l'UA et autorisées par l'ONU, ajoutant qu'il serait finalement de la responsabilité des Etats membres de l'UA de fournir des ressources nécessaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le président chinois appelle aux efforts pour promouvoir la croissance et au développement équilibré
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde